Plusieurs parents pour diverses raisons, préfèrent circoncit leurs enfants étant bébés. Cette pratique est bien rétablir dans différents pays. C’est en pratiquant celui d’un bébé, que ce medecin a commis cette faute grave. En effet, il coupe le pénis d’un enfant.

La circoncision consiste en l’ablation partielle ou totale du prépuce, le repli mobile de peau qui couvre et protège le gland du pénis. Elle représente l’opération chirurgicale la plus courante dans le monde. La circoncision est pratiquée pour trois motifs essentiels, culturels (croyance religieuse), médicaux (affections du prépuce) et prophylactiques (prévention). Dans certains pays anglo-saxons (ex : Etats-Unis), la circoncision est ainsi encouragée pour des motifs hygiénistes et prophylactiques, même si cette pratique tend à diminuer.

LIRE AUSSI: Une Femme Accouche Deux Fois De La Même Grossesse

C’est à Malacacheta ville située dans le Sud de la Brésil, que l’histoire se déroule. Un père sur les conseils des médecins, décide de faire circoncire son petit garçon de 3 ans. L’opération qui normalement ne devait durer que 30 minutes, s’est prolongée de 3h30 de plus. Soit une durée d’attente de 4 heures par la père.

Lorsqu’il demande comment s’est passé l’opération de son fils, le medecin lui disait que celà c’était bien passer. Le père curieux et inquiet de voir son fils souffrir autant, décide d’enlever le bandage et tombe sur un résultat plutôt étonnant. Son fils venait de perdre une partie de son pénis. Le medecin l’avait amputé…

 « Je suis devenu fou et j’ai tout lâché, a-t-il raconté.  J’ai essayé de bouger mais j’étais paralysé, les infirmières ont dû m’aider. » selon le Daily Mail. Le corps médical ne le croyait guerre et le traitait même de « fou ».

Le pénis du garçon a bien été coupé…à moitié

Alberthy Camargos, le père de l’enfant décide d’en avoir la coeur net en allant consulter d’autres medecin. Le cabinet médical dans lequel il s’était rendu, a confirmé ses doutes. Le medecin confirme que le pénis de l’enfant a été partiellemet amputé. Ce fut une douche froide pour Alberthy.

Une seconde opération est aussitôt programmée. Cette action permet de stopper l’infection. Une enquête a été ouverte en interne. Le chirurgien qui a conduit l’opération, Pedro Abrantes, a quant à lui été retrouvé mort plusieurs jours plus tard, frappé d’une crise cardiaque. Les causes de son décès ne seraient pas suspicieuses. Le petit garçon se remet quant à lui de son opération.

Qu’est ce qui a poussé le premier médecin à amputé l’enfant, nous ne le sauront jamais. Il coupe le pénis de l’enfant peut être par fatigue ou oublie. Nous avons plusieurs hypothèses oui, mais nous n’arrivons pas à comprendre; mais bon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *